PORTAIL   |  VIDÉOS   |  FORUM   |  Logo JudgeHype TRACKER BOUTIQUE JUDGEHYPE TV TV online TV online online
2220 visiteurs en ligne  |   S'identifier  |   Créer un compte  |   Contact 
Diablo III Diablo II Diablo | World of Warcraft HearthStone Warcraft III Film Warcraft | Heroes of the Storm StarCraft II SCGhost
Titre

Rapport BlizzCon 2008 > Conférence StarCraft II Gameplay

Conférence StarCraft II Gameplay

Ce sont Rob Pardo, Chris Metzen et Dustin Browder qui présentaient cette conférence dédiée au gameplay de StarCraft II. En réalité, les trois coyotes ont surtout parlé de la campagne solo... Enfin des campagnes solo devrais-je dire, puisque c'est pendant cette conférence que Rob Pardo a annoncé la trilogie StarCraft II. Si cette annonce a quelque peu occulté le reste du panel, il est bon de revenir en détails sur les autres thèmes abordés.

Les développeurs ont commencé la conférence en insistant sur le fait que Blizzard veut faire de StarCraft II un RTS innovant. Pour atteindre ce but, la société proposera aux joueurs plusieurs choses précises. Tout d'abord, vous devrez effectuer des choix pendant la campagne solo. Parfois, vous devrez choisir entre deux missions différentes, tandis qu'à d'autres moments vous devrez décider de la technologie que vous achèterez. Je vous rappelle en effet que dans la campagne Terran, vous serez amené à acheter votre niveau de technologie avec l'argent gagné pendant les missions. Améliorerez-vous vos unités ou achèterez-vous un Engin de Siège ? Voici le genre de questions que vous vous poserez régulièrement avec les Terrans.

Blizzard compte ensuite vous proposer des missions très variées. En effet, il ne faut pas que vous ayez l'impression de faire une partie multijoueur dans un environnement solitaire. C'est pourquoi vous aurez notamment droit à des unités exclusives que l'on ne retrouvera pas dans le mode multijoueur.

Enfin, autre point très important : l'immersion dans l'univers de StarCraft. Celle-ci est primordiale pour les développeurs et de nombreux efforts ont été menés afin d'élaborer un univers cohérent, rempli de rebondissements et de personnages intéressants. L'interaction avec les personnages non-joueurs sera notamment bien plus poussée que dans le premier StarCraft.

Dans la campagne Terran, le joueur représentera Jim Raynor, personnage bien connu de la série. Vous commencerez le jeu sur Mar Sara, une planète ayant un passé très particulier puisque c'est là que vous avez fait connaissance, pour la première fois, avec les Zergs. Au fil des missions, plusieurs intrigues prendront place et vous apprendrez notamment à connaître Tychus Findlay, un marine plutôt bourrin d'après ce que l'on a pu voir dans la vidéo présentée au salon. Celle-ci mettait en scène Jim et Tychus dans un bar de Mar Sara. Après une petite vidéo où les deux compères ont pas mal discuté, le menu de jeu était carrément composé du bar et des personnages. Vous pouviez même choisir la musique du juke-box situé au fond de la pièce. En cliquant sur Tychus, vous pouviez entamer une nouvelle discussion, tandis qu'une pancarte Wanted vous apprenait d'autres choses. Une télévision permet également d'afficher un véritable journal télévisé avec les dernières informations sur les faits marquants ayant eu lieu récemment dans le secteur Koprulu. On est donc ici dans un environnement très interactif où l'on peut également cliquer ci et là pour obtenir différentes informations sur les prochaines missions.

Rob Pardo nous a ensuite proposé une mission où le but était de protéger une zone pendant quelques minutes. Cela s'est terminé par l'invasion des Zergs et l'arrivée de vaisseaux Terrans pour secourir les rescapés. Cela n'avait pas bien l'air difficile, mais selon Rob Pardo, il est important de permettre aux joueurs de reprendre leurs marques dans un jeu qu'ils ont peut-être quitté depuis 10 ans. Certes, les gros joueurs de StarCraft feront cela les doigts dans le nez, mais Blizzard n'oublie pas que de nombreux joueurs découvriront l'univers de StarCraft et des RTS avec StarCraft II.

A la fin de la mission, nous avons pu découvrir une nouvelle vidéo où l'on voit un nouveau passage d'un journal télévisé, avec les reporters annonçant l'invasion massive de Zergs sur plusieurs planètes. Tout à coup, l'image se brouille et une silhouette apparaît furtivement... Kerrigan.

Inutile de vous dire qu'à la vision de Kerrigan, ce fut l'ovation dans la salle. Ensuite, nous nous sommes retrouvés dans l'Hyperion, le vaisseau de Jim Raynor. La salle de commande est à l'image du bar de Mar Sara, c'est-à-dire interactive. On peut passer d'une pièce à l'autre et ainsi aller tailler le bout de gras avec d'autres PNJ. L'une des salles annexes permet par exemple de faire ses achats d'unités/bâtiments pour les missions suivantes. Chaque unité est d'ailleurs étonnamment détaillée, avec ses aptitudes, son coût, une vidéo de présentation in-game, etc. C'est remarquable, et je suis sûr que vous serez tous agréablement surpris par ce menu. Dans une autre salle, on retrouve même le fameux juke-box vu dans le bar de Mar Sara, Blizzard précisant que Raynor n'a pas pu partir sans lui ^^

Dans la salle des commandes, on peut aussi cliquer sur les vitres à l'arrière-plan pour afficher la carte de l'univers, avec la disposition des planètes et la liste des missions disponibles. Généralement, vous aurez le choix entre plusieurs missions (2 à 6), lesquelles donneront accès à d'autres missions primaires ou secondaires. Ces dernières pourront ou non être effectuées, certaines apportant divers bonus comme des alliés temporaires. A vous de voir si vous prenez le temps de les faire ou si vous préférez aller droit au but, au risque de passer à côté d'un bonus ou d'une petite partie de l'histoire. En cliquant sur les planètes, on accès, tout comme pour les unités, à une fiche particulière avec infos et images.

Comme vous pouvez le voir, la campagne solo ne se résume pas à une suite de missions. L'interface est particulièrement poussée et on vit une véritable aventure, bien loin de ce que proposent la plupart des RTS. Blizzard veut absolument proposer 3 campagnes gigantesques qui nécessiteront 3 à 4 fois plus de temps pour être terminées que pour StarCraft ou Warcraft III. Interface léchée, missions alternatives, nombreuses cinématiques et cut-scenes, nouveaux personnages, etc., tout cela demande énormément de développement.

En se rendant compte du boulot conséquent que ces innovations engendrent, Blizzard faisait face à un dilemme. Comment réussir à inclure tout cela dans une seule campagne ? Hé bien Blizzard avait trois solutions :
  1. Simplifier la campagne, en réduisant les choix et les missions.
  2. Diviser le jeu en trois et vendre trois produits séparés.
  3. Reporter la sortie de StarCraft II jusqu'à ce que tout soit terminé.
Finalement, c'est la seconde solution qui a été choisie, et nous voici donc avec la StarCraft II Trilogy. Vu la qualité de la campagne Terran, dont nous n'avons pourtant vu que quelques images, il aurait été impensable de tout simplifier. Personnellement, je n'aurais pas voulu qu'ils coupent là-dedans. Reporter StarCraft II de 2 ans supplémentaires n'aurait pas non plus été une bonne solution. Les fans veulent y jouer.

La décision a donc été prise de proposer trois produits : un jeu de base et deux extensions. Le jeu de base contiendra tout le mode multijoueur ainsi que la campagne solo des Terrans. La première extension contiendra la campagne des Zergs et la seconde extension mettra en scène les Protoss. Voici les titres des différentes campagnes :
  • Terran : Wings of Liberty
  • Zerg : Heart of Swarm
  • Protoss : Legacy of the Void
Les campagnes se suivront au niveau de l'histoire. N'ayez pas trop peur, vous jouerez tout de même de temps en temps les Zergs et Protoss pendant la campagne Terran. Cela vous permettra d'y goûter en attendant leur campagne respective. Idem avec la campagne Protoss par exemple, qui vous mettre de temps en temps aux commandes des Terrans et Zergs.

Comme je l'ai dit plus haut, le mode multijoueur sera accessible en totalité. La découpe ne se situe donc qu'au niveau de la campagne solo. Cela permettra à Blizzard de proposer des campagnes aussi travaillées les unes que les autres. Notez que les deux dernières auront des caractéristiques bien différentes de celle des Terrans. Chez les Zergs, pas question de gagner de l'argent pour acheter sa technologie. Le gameplay sera en effet modifié à plusieurs niveaux. Du côté des Protoss par exemple, ce sera un peu plus axé diplomatie, avec une campagne centrée sur Zeratul (que l'on pourra même incarner). Grace à cette trilogie, nous aurons droit à plus de missions, plus de vidéos, des missions Easter Eggs et bien d'autres choses.

Chaque campagne proposera entre 26 et 30 missions, soit autant qu'un jeu comme StarCraft ou Warcraft III: Reign of Chaos. De plus, les campagnes Zergs et Protoss permettront de faire petit à petit évoluer le mode multijoueur en ajoutant de nouvelles unités et bâtiments que Blizzard aimerait à l'avenir inclure dans l'univers de StarCraft.

Le temps supplémentaire sera également mis à profit pour approfondir le background, chose qui aurait été impossible autrement. Blizzard travaille par exemple sur une cinématique intitulée Kerrigan's Dream, qui permettra d'en savoir plus sur les origines de Kerrigan. Ce genre de vidéo permettra également aux nouveaux joueurs d'en savoir plus sur les différents personnages. Il ne faut en effet pas perdre de vue que beaucoup de joueurs découvriront l'univers de StarCraft avec StarCraft II.

La conférence s'est clôturée avec une vidéo d'une minute qui, au final, en comptera quatre. Celle-ci met en scène Zeratul combattant plusieurs Zergs... Avec l'arrivée de Kerrigan à la fin. Je ne vous raconte pas l'hystérie collective qui s'en est suivi ^^

Que penser de tout cela ? Hé bien franchement, que je suis bluffé par ce que j'ai vu de la campagne Terran. Nous tenons probablement là un titre absolument formidable, qui va bien au-delà du RTS classique. L'idée des trois campagnes, si elle peut paraître choquante à première vue, est pour moi tout à fait justifiée. Vous n'aurez pas un jeu à payer trois fois, mais bien un jeu et deux extensions qui vous tiendrons en haleine pendant de longues heures. Et quand je vois les caractéristiques de StarCraft II, je ne souhaiterais pour rien au monde que Blizzard taille là-dedans pour mette les trois campagnes dans la même boîte... Et pourtant, nous sommes très loin d'avoir tout vu. Comme d'habitude, Blizzard nous réserve certainement quelques surprises. Le plus dur sera d'attendre la sortie des campagnes 2 et 3, qui nécessiteront probablement à chaque fois un an de travail aux développeurs.



Nos partenaires : Materiel.net
Nombre de visites depuis la création du site StarCraft II - JudgeHype : 13.358.699.
© Copyright 1998-2014 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.