PORTAIL   |  VIDÉOS   |  FORUM   |  Logo JudgeHype TRACKER BOUTIQUE JUDGEHYPE TV TV offline offline
1632 visiteurs en ligne  |   S'identifier  |   Créer un compte  |   Contact 
Diablo III Diablo II Diablo | World of Warcraft HearthStone Warcraft III Film Warcraft | Heroes of the Storm StarCraft II SCGhost
Titre

Rapport BlizzCon 2008 > Conférence de presse avec Mike Morhaime

Conférence de presse avec Mike Morhaime

Mike Morhaime est, pour ceux qui ne le savent pas encore, le CEO de Blizzard (chief executive officer). En d'autres termes, c'est le boss de la boîte. Il était accompagné, lors de cette conférence de presse, par Julia Gastaldi, directrice de la communication et de la communauté de Blizzard Europe.

Les questions des journalistes ont porté sur toute une série de choses différentes. Je vous propose ci-dessous un petit condensé des choses à retenir :
  • Blizzard monte actuellement une équipe dédiée au développement de logiciels pour téléphones mobiles. Le but n'est pas de créer des jeux, mais plutôt d'élargir les possibilités des titres actuels de la société. On avait déjà entendu plusieurs rumeurs parlant de la possibilité de jeter un oeil aux hôtels des ventes de World of Warcraft via votre téléphone mobile, où encore d'envoyer du courrier in-game. Mike n'a rien confirmé à ce sujet, se limitant à préciser l'existence d'une équipe spécialisée dans la téléphonie mobile.
  • Même si Blizzard n'a pas dévoilé de nouveau jeu lors de cette BlizzCon, le salon garde néanmoins tout son sens. En effet, pour Mike, Blizzard a quand même pas mal de choses à montrer : la démo jouable de Diablo III, une révélation à faire du côté de StarCraft II et plein de conférences intéressantes à suivre pour World of Warcraft, avec des petites infos inédites à la clé. C'est d'ailleurs la première fois que trois titres en développement, issus d'univers différents, sont jouables simultanément lors d'une BlizzCon. Il y a toujours des choses à montrer aux joueurs, et cette BlizzCon se justifie pleinement pour la société.
  • Y aura-t-il d'autres BlizzCon ou Worldwide Invitational à l'avenir ? Peut-être. En ce jour de lancement de la BlizzCon, Blizzard souhaite se concentrer sur l'événement actuel et verra dans les semaines et mois à venir s'il est opportun d'organiser de nouveaux événements à l'avenir.
  • Blizzard se rend bien compte que la vente des tickets pour la BlizzCon a été problématique en 2008. Cependant, la société ne s'attendait absolument pas à ce que près de 15.000 tickets soient vendus en seulement 15 minutes. Cela avait pris plusieurs jours pour les salons BlizzCon et WWI précédents. Pourquoi un tel succès ? Probablement car il y avait quelque chose de nouveau à voir pour chaque univers.
  • Certains joueurs ont critiqué Blizzard à propos de leur partenariat avec DirectTV, chaîne payante qui retransmettait en direct les événements du salon. Pour Blizzard, il s'agissait à la base d'une opportunité permettant aux joueurs de profiter du salon depuis leur fauteuil, mais également à certains visiteurs de revoir les conférences auxquelles ils n'ont pu assister pendant les deux jours. Une fois que tout sera terminé, Blizzard analysera tout cela et verra les modifications à apporter à un tel système à l'avenir.
  • L'objectif de Blizzard est toujours de sortir une extension par an pour World of Warcraft. Même si ce n'est pas facile de respecter ce planning, Blizzard ne désespère pas de parvenir à ce rythme. Mais en aucun cas ils ne sacrifieront la qualité des produits pour respecter les sorties annuelles. Si une extension demande plus de temps pour être fignolée, sa sortie sera simplement reportée... Comme pour Wrath of the Lich King.
  • Blizzard finira-t-il par développer une nouvelle franchise ? C'est une question que se posent les développeurs à chaque fois qu'ils se lancent dans un nouveau projet. Il faut savoir que les différentes équipes de développement travaillent sur des jeux auxquels elles veulent réellement jouer. Le but n'est pas de faire quelque chose d'inédit pour le simple fait de le faire. Le développement d'une nouvelle franchise dépend de nombreux éléments. C'est par exemple le cas de Nomad, un titre qui fût commencé après StarCraft et ensuite mis de côté car Blizzard sentait qu'il ne fallait pas sortir le jeu tout de suite. Blizzard sait néanmoins parfaitement que le titre reviendra sur le devant de la scène et que les développeurs réfléchiront si c'est une bonne chose de reprendre le développement ou non.
  • Il faut en effet savoir que de nombreux titres ont été suspendus ces dix dernières années. C'est évidemment le cas de StarCraft: Ghost. A l'époque où les problèmes ont réellement commencé, Blizzard bossait beaucoup sur World of Warcraft, mais également déjà sur StarCraft II et Diablo III. Lorsqu'il a fallu un nouveau Level designer sur World of Warcraft, Blizzard est allé le chercher dans l'équipe de StarCraft: Ghost. Lorsqu'il a fallu un artiste 3D pour StarCraft II, c'est il en a été de même. L'équipe de StarCraft: Ghost n'était donc plus réellement au complet. Blizzard reste une société relativement limitée en terme de moyens humains, elle doit donc faire des choix. Blizzard a donc réfléchi quelles étaient ses priorités, et StarCraft: Ghost fut mis de côté. Ce n'était pas le bon moment pour ce titre et les développeurs se sont lancés à 100% dans WoW, SC2 et D3. Cela ne veut pas pour autant dire que StarCraft: Ghost ne verra jamais le jour. A l'avenir, Blizzard remettra le projet sur le tapis et analysera s'il peut ou non faire son retour. Cela peut se faire dans 2, 5 ou 10 ans, nul le sait.
  • Blizzard a monté une petite équipe de développeurs très expérimentés qui bossent actuellement sur un MMO Next-Gen.
  • Blizzard continuera d'être une société qui développe des jeux vidéo, peu importe le genre et les plates-formes. RTS, MMO, RPG ? Peu importe, ils feront ce qu'ils ont envie de faire. PC, consoles ? Ici encore, rien n'est mis de côté. Pour l'instant, c'est le PC qui sert de plate-forme de prédilection pour la société. Mais il en ira peut-être tout autrement dans 20 ans.
  • En ce qui concerne le partenariat entre Blizzard et Activision, il ne change rien à l'avenir de Blizzard. Gros avantage : si Blizzard souhaite passer sur console, les développeurs bénéficieront de la grande expérience d'Activision dans ce domaine.
  • World of Warcraft emploie 3000 personnes dans le monde entier. Les coûts en terme d'infrastructure sont gigantesques, mais Blizzard ne cache pas que World of Warcraft fait bien entendu des bénéfices.
  • Pour Mike Morhaime, le jeu sur PC se porte très bien. Il suffit de voir les jeux Free 2 Play, les micro-transactions, la vente en ligne ou encore analyser le temps de jeu passer par les joueurs sur les différents jeux en ligne pour s'en rendre compte. L'argent généré au total est en augmentation constante.
  • Mike Morhaime se rend bien compte des pertes engendrées par les serveurs pirates de World of Warcraft. Si des mesures légales sont régulièrement entreprises pour lutter contre les pirates, Blizzard souhaite également les combattre sur le terrain du contenu. En proposant un meilleur service aux joueurs (patchs, service technique), les développeurs espèrent amener les joueurs à venir sur les royaumes officiels.
  • Selon Mike Morhaime, le meilleur lancement jamais réalisé de Blizzard fut StarCraft: Brood War. Pour lui, le lancement était proche de la perfection. Même si le lancement de Burning Crusade pour World of Warcraft fut lui aussi excellent, la quantité de joueurs qui existent à présent rend très difficile un lancement en douceur et sans problèmes. Tout était plus simple à l'époque de StarCraft: Brood War.
  • Blizzard réfléchit aux possibilités de micro-transactions. Néanmoins, Mike Morhaime sait parfaitement que c'est un sujet délicat et qu'il faut faire extrêmement attention à ce qu'ils font de ce côté-là (modification de l'apparence d'un personnage World of Warcraft contre une petite somme d'argent par exemple). Ce type de transaction dépend également du jeu concerné et du business model prévu à la base.
  • Contrairement aux rumeurs folles entendues sur certains sites web, Diablo III ne sortira pas avant StarCraft II. Mike a d'ailleurs précisé que la rumeur a beaucoup fait rire les développeurs de StarCraft II... Et encore plus ceux de Diablo III ^^
  • A quoi jour Mike Morhaime ? Hé bien généralement, il passe beaucoup de temps sur les titres en développement. Il a beaucoup joué à Wrath of the Lich King ces derniers mois, et passe à présent le plus clair de son temps sur Battle.net 2.0.
  • Blizzard continuera a maintenir sa philosophie de toujours, à savoir ne jamais sortir un jeu qui n'est pas prêt. Blizzard ne fait pas attention aux dates de sortie des autres titres. Ce qui préoccupe le plus les développeurs, c'est de sortir un produit fini qui plaira aux joueurs.
  • Le film Warcraft est toujours d'actualité. Le script est sur le point d'être terminé et Legendary Pictures, en collaboration avec Blizzard, interviewe pour l'instant différents réalisateurs. Chose importante : Blizzard peut à tout moment bloquer le script si quelque chose ne lui plaît pas. Voilà qui fera plaisir à ceux qui ont peur que le background de Warcraft ne soit pas respecté !
Et voilà ! Comme vous pouvez le voir, c'était une conférence de presse particulièrement intéressante ;)

Nos partenaires : Materiel.net
Nombre de visites depuis la création du site StarCraft II - JudgeHype : 13.553.766.
© Copyright 1998-2014 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.