PORTAIL   |  VIDÉOS   |  FORUM   |  Logo JudgeHype TRACKER BOUTIQUE JUDGEHYPE TV TV offline offline
2238 visiteurs en ligne  |   S'identifier  |   Créer un compte  |   Contact 
Overwatch | Diablo III Diablo II Diablo | World of Warcraft HearthStone Warcraft III Film Warcraft | Heroes of the Storm StarCraft II SCGhost
Titre

Lore : Planète - Aïur

Aïur | Braxis | Char | Korhal | Mar Sara
Moria | Néo-Folsom | Shiloh | Tarsonis | Umoja


Planète : Aïur

  • Population : Estimée à plus de 5 000 000 000 de Zergs, poches non localisées de Protoss survivants
  • Allégeance : Essaim
  • Diamètre / Gravité : 13 273 km / 0,98 standard
  • Climat / Obliquité : +/- 30 °C, humidité élevée / 18,50 degrés
  • Géographie / Colonies principales : 5 continents principaux, 4 océans, 2 000 lacs, 12 chaînes de montagnes (dont 5 volcaniques) / 5 cités principales (détruites), 2 000 colonies mineures (détruites) ; estimation : 38 temples protoss (détruits), 65 ruches zerg primaires, 289 ruches zerg secondaires et 600 ruches zerg tertiaires
  • Lune(s) : 1 – Saalok (blanche, taille moyenne, diamètre >3 500 km)
  • Types de végétation principaux : Jungle / Désert
  • Forme de vie principale : Zergs
  • Formes de vie indigènes : (le nombre de ces formes de vie ayant survécu à l’invasion zerg est inconnu) Bengalaas, Kal-taar, Kwah-kai, Lombad, Mai-lur, Omhara, Protoss
  • Importations : Aucune
  • Exportations : Aucune
Avant d’être envahie par l’essaim zerg, Aiur était une planète verdoyante recouverte d’océans, de jungles luxuriantes et de cités fastueuses. De faibles niveaux de gaz à effet de serre et une excentricité orbitale mineure avaient en effet permis le développement de conditions climatiques propices à la vie. Au cours des éons, les forêts tropicales d’Aiur avaient ainsi vu naître une grande variété d’espèces. Ceci étant, la forme de vie la plus avancée de la planète était sans conteste celle des Protoss.Aiur avait été le berceau du développement des Protoss, depuis les origines primitives de cette espèce douée d’exceptionnelles facultés psioniques jusqu’à son évolution accélérée par l’action des mystérieux Xel’naga. Devant l’hostilité grandissante au sein des Protoss, qui entraîna par ailleurs la perte du lien psychique unissant tous les membres de l’espèce, les Xel’naga décidèrent finalement de quitter Aiur. Le Départ, nom donné par la suite à l’événement, divisa la société protoss et déclencha la guerre civile la plus violente de toute l’histoire de la galaxie : l’Éon de conflits. La guerre fit rage durant des générations entières, au cours desquelles les principaux continents d’Aiur furent dévastés et de nombreuses formes de vie poussées au bord de l’extinction.

Après le départ des Xel’naga, des traces de leur présence sur Aiur subsistèrent sous la forme d’immenses cavernes souterraines et de cristaux khaydarin monolithiques, dont certains ont perduré jusqu’à aujourd’hui. La découverte de ces étranges reliques Xel’naga joua un rôle crucial dans la fin de la terrible guerre civile qui opposait les Protoss. Les légendes protoss racontent en effet qu’un mystique appelé Khas aurait déterré un artéfact khaydarin, et que ce dernier lui aurait permis de redécouvrir le lien psionique que sa race avait perdu peu avant le début de l’Éon de conflits.

Khas utilisa ces connaissances pour revitaliser la société protoss, en particulier via l’enseignement du Khala, une nouvelle théorie qui invitait les Protoss à oublier leurs différends et à s’unir à nouveau à leurs semblables. En redécouvrant l’ancien lien psychique qui les unissait, les Protoss furent submergés par le flot de pensées, d’émotions et d’expériences ressenties et vécues par chaque membre de l’espèce, ce qui permit d’éteindre la haine qui avait entraîné l’Éon de conflits.

Au cours des siècles qui suivirent, Aiur connut un véritable âge d’or : ses continents dévastés par la guerre cicatrisèrent, ses espèces endémiques se développèrent à nouveau, et de nombreuses cités et temples furent construits à sa surface. La population protoss connut ensuite une rapide croissance jusqu’à atteindre plusieurs milliards d’individus, et Aiur devint le cœur d’un véritable empire interstellaire.

Malheureusement, cette période de développement exceptionnel fut brusquement interrompue par l’arrivée de l’Essaim. Désireux d’assimiler au plus vite la race protoss toute entière, les Zergs lancèrent en effet une invasion à grande échelle sur l’ensemble de la planète. Menés par une entité omnipotente appelée Maître-esprit, une multitude de Zergs vint rapidement à bout des braves défenseurs de la planète et commença à semer la destruction sur les continents d’Aiur.

Dans une tentative courageuse mais désespérée pour sauver son peuple, l’ancien exécuteur Tassadar sacrifia sa vie en lançant son vaisseau, le Gantrithor, directement contre le Maître-esprit. Bien que l’explosion ait permis de faire disparaître la monstrueuse entité zerg, l’acte héroïque de Tassadar ne suffit toutefois pas à chasser les hordes de Zergs de la planète : Aiur était perdue, et les Protoss survivants furent forcés à abandonner leur planète bien-aimée. Ils trouvèrent alors refuge sur Shakuras, une planète éloignée où s’étaient déjà réfugiés les Templiers noirs, un groupe de Protoss solitaires qui avaient été bannis d’Aiur longtemps auparavant pour avoir rejeté le Khala.

Suite au départ des Protoss, Aiur ne tarda pas à tomber sous le contrôle du nouveau chef de l’Essaim, la Reine des Lames. Si quelques zones de la planète ont été épargnées par l’invasion, la majeure partie d’Aiur n’est aujourd’hui plus qu’une vaste étendue infestée de Zergs, au paysage constitué de cendres, de cadavres et de débris de machines de guerre. Des rumeurs parlent de petits groupes de Protoss qui seraient répartis en divers endroits de la planète, mais leurs effectifs réels sont inconnus. On ignore également ce qu’il est advenu des autres formes de vie autrefois présentes sur Aiur. Selon certains Protoss, plusieurs de ces espèces auraient été assimilées par les Zergs et transformées en machines de guerre au service de l’Essaim.

En dépit de sa riche et longue histoire, la planète est désormais vue par beaucoup comme une preuve éloquente de la puissance destructrice de l’Essaim. Ainsi, bien que les Protoss se fussent longtemps considérés la civilisation la plus avancée de toute la galaxie, le tragique destin d’Aiur leur avait appris une importante leçon : s’ils voulaient survivre au chaos qui régnait désormais dans le secteur de Koprulu, ils devaient être prêts à adopter de nouvelles tactiques et à collaborer avec de nouveaux alliés…

Nos partenaires : Materiel.net
Nombre de visites depuis la création du site StarCraft II - JudgeHype : 13.821.278.
© Copyright 1998-2014 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.