PORTAIL   |  VIDÉOS   |  FORUM   |  Logo JudgeHype TRACKER BOUTIQUE JUDGEHYPE TV TV offline offline
2150 visiteurs en ligne  |   S'identifier  |   Créer un compte  |   Contact 
Diablo III Diablo II Diablo | World of Warcraft HearthStone Warcraft III Film Warcraft | Heroes of the Storm StarCraft II SCGhost
Titre

Lore : Planète - Umoja

Aïur | Braxis | Char | Korhal | Mar Sara
Moria | Néo-Folsom | Shiloh | Tarsonis | Umoja


Planète : Umoja

  • Population : Plus de 2.100.000.000 de Terrans
  • Allégeance : Protectorat umojan
  • Diamètre / Gravité : 8 543 km / 0,92 standard
  • Climat / Obliquité : +/- 22 °C ; humidité moyenne / 15,8 degrés
  • Géographie / Colonies principales : 4 continents principaux, 3 océans, 23 mers intérieures ou grands lacs, 5 grands canyons / 18 colonies principales, 103 colonies mineures, 110 complexes agricoles, 41 plates-formes orbitales
  • Lune(s) : 1 – Thunis (bleue, petite taille, diamètre >1 000 km)
  • Types de végétation principaux : Prairie / Plaine
  • Forme de vie principale : Terran – Protectorat umojan
  • Formes de vie indigènes : : Skalet, faucon planeur (introduit), squalthex, scarabée-mammouth, guêpe jorben
  • Importations : Minéraux bruts, produits de luxe, matériel médical, personnel
  • Exportations : Bétail d’élevage, viande de skalet, produits manufacturés, minerai raffiné, gaz vespène
Des quatre supertransporteurs qui amenèrent les terrans jusqu’au secteur de Koprulu, deux échouèrent sur l’étrange et brillante planète d’Umoja. L’un de ces vaisseaux, le Sarengo, ne put compenser les défaillances systèmes critiques lors de sa descente : il s’écrasa au sol, creusant un immense canyon et tuant ses 8 000 passagers. Le Reagan, quant à lui, parvint à atterrir. Quand les membres de l’équipage émergèrent de leurs chambres d’hibernation cryogénique, ils se retrouvèrent dans un monde totalement étranger : le ciel d’Umoja prenait une couleur orange cuivrée, un léger parfum d’épice flottait dans l’air et de nombreuses formes de vie extraterrestres peuplaient les plaines et prairies fertiles.

Tout en colonisant progressivement cette planète, les pionniers d’Umoja adoptèrent rapidement une forme de gouvernement juste et démocratique qui prit par la suite le nom de Conseil dirigeant umojan. La volonté du conseil d’éviter tout gaspillage préserva la faune et la flore de la planète. L’entrée en contact d’Umoja avec Tarsonis et Moria, deux autres mondes colonisés par les terrans des supertransporteurs Nagglfar et Argo, marqua le début d’une ère féconde avec la liberté du commerce et des communications. Mais les relations entre les colonies se dégradèrent, car Tarsonis insistait lourdement pour qu’Umoja et Moria se rangent sous la bannière d’un gouvernement commun. Les deux colonies lui opposant une fin de non-recevoir, Tarsonis et ses mondes affiliés formèrent finalement la Confédération terrane, un gouvernement corrompu dirigé par une élite minoritaire répondant au nom d’Anciennes familles. Le Conseil dirigeant umojan fit tout de suite preuve de méfiance face à l’influence croissante de la Confédération dans le secteur, et deux principaux événements vinrent bientôt confirmer les craintes du conseil. Il y eut tout d’abord la guerre des Guildes, un conflit sanglant entre la Confédération et le Combinat kel-morian. Ces guerres prirent fin avec un accord de paix léonin dans lequel la Confédération s’appropria quasiment toutes les guildes de mineurs du Combinat. Les dirigeants d’Umoja virent dans cette issue un abus manifeste. À leur grand désarroi, la fin de la guerre renforça la suprématie de la Confédération dans le secteur.

Le second événement fut l’assassinat d’Angus Mengsk, un sénateur confédéré de Korhal IV qui dénonçait le comportement tyrannique de son gouvernement. Le Conseil dirigeant entretenait non seulement des liens personnels étroits avec Angus, mais il avait aussi secrètement promis son aide au sénateur rebelle dans son combat contre la Confédération.

La guerre des Guildes amena le Conseil dirigeant à tenir une session extraordinaire en urgence et le Protectorat umojan fut créé. Cette entité politique se composait d’Umoja et des colonies indépendantes à proximité : elles promettaient de s’unir pour faire face à l’expansionnisme de la Confédération. En tant que monde principal de cette nouvelle organisation, Umoja demeura le siège du Conseil dirigeant. Celui-ci ouvrit ses rangs aux représentants des colonies alliées et devint le corps exécutif du Protectorat tout entier.

Le Protectorat s’opposa ouvertement à un certain nombre d’incursions confédérées sur ses territoires, mais la guerre ne fut jamais déclarée. En effet, d’autres menaces pesaient sur la Confédération, la principale étant la guérilla incessante menée par Arcturus Mengsk, qui aboutit finalement à l’effondrement de cette instance autoritaire. Quand le Dominion terran prit le pouvoir après la chute de la Confédération, le Protectorat se rangea aux côtés du nouveau gouvernement. L’empereur du Dominion, Arcturus, n’était pas un étranger pour Umoja : son père était le défunt Angus Mengsk, et Arcturus avait eu un fils, Valerian, d’une citoyenne umojane, Juliana Pasteur. Mais avec le temps, les méthodes arbitraires du Dominion commencèrent à ressembler à celles de la Confédération et le Protectorat umojan prit ses distances avec le régime toujours plus oppressif d’Arcturus.

Le Protectorat est depuis lors resté opposé au Dominion. Les individus fuyant les persécutions des forces d’Arcturus le considèrent partout comme un refuge sûr. En réaction, le Dominion a pris des mesures pour saper la souveraineté d’Umoja et de ses mondes affiliés en imposant des embargos commerciaux et en perpétrant des tentatives d’assassinat contre les dissidents ayant trouvé asile sur le territoire du Protectorat. Bien conscient de la puissance militaire sans égal du Dominion, le Conseil dirigeant a choisi une voie discrète pour garder son indépendance. Ces dernières années, le Protectorat a investi de nombreuses ressources dans la recherche technologique de pointe, établi un large réseau de séparatistes anti-Dominion et posté des espions d’élite dans tout le secteur pour surveiller l’empire d’Arcturus.

Le Dominion risque-t-il prochainement d’engager de nouvelles manœuvres coercitives contre Umoja ou ses alliés ? La question se pose jusqu’au sein des membres du Conseil dirigeant. Malgré tout, ils ont choisi à l’unanimité de poursuivre leurs activités subversives et sont prêts à prendre toute mesure nécessaire pour préserver la liberté d’Umoja et des autres mondes du Protectorat.

Nos partenaires : Materiel.net
Nombre de visites depuis la création du site StarCraft II - JudgeHype : 13.732.486.
© Copyright 1998-2014 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.