PORTAIL   |  VIDÉOS   |  FORUM   |  Logo JudgeHype TRACKER BOUTIQUE JUDGEHYPE TV TV offline offline
405 visiteurs en ligne  |   S'identifier  |   Créer un compte  |   Contact 
Diablo III Diablo II Diablo | World of Warcraft HearthStone Warcraft III Film Warcraft | Heroes of the Storm StarCraft II SCGhost
Titre
Havre de paix : La carte en détails
  • A : Votre base
  • B1 à B3 : Emplacements des trois Nexus
  • C1 à C3 : Emplacements des trois camps de colons

Vos objectifs

  • Mission principale n°1 : Détruire les trois Nexus Protoss
  • Mission principale n°2 : Détruire le Vaisseau-mère "Le Purificateur"
  • Mission secondaire n°1 : Arrêter la 1ère flotte de la terreur
  • Mission secondaire n°2 : Arrêter la 2ème flotte de la terreur
  • Mission secondaire n°3 : Arrêter la 3ème flotte de la terreur

Le déroulement de la mission

Vous obtenez la mission Havre de paix uniquement si vous décidez de protéger la colonie. Vous succombez dans ce cas aux jolis yeux du Dr Ariel Hanson et vous vous mettez à dos les Protoss. Sachez que cela ne changera rien à la fin du jeu. En protégeant la colonie, vous pouvez obtenir +3 en recherche Zerg (+3 à la recherche Protoss si vous décidez de purifier la colonie). Dans les deux cas, par contre, vous obtiendrez la même unité : le Viking.

Le but de la mission est d'abattre Le Purificateur, un Vaisseau-mère Protoss. Pour ce faire, vous devez détruire les Nexus qui lui fournissent son énergie, sans quoi il est invulnérable. Tant que vous y êtes, vous pouvez également sauver les colons disséminés un peu partout sur la carte. Il existe au total 4 camps de colons. Si vous ne pouvez rien pour le premier, les trois autres peuvent être protégés le temps de permettre aux colons de monter à bord d'un vaisseau les emmenant vers un monde meilleur. Ce n'est pas obligatoire pour réussir la mission, mais quant à protéger la colonie, autant le faire jusqu'au bout non ?

Vous devez savoir que chaque camp de colons sera tout d'abord attaqué par des flottes Protoss avant le passage du Purificateur. Celles-ci sont composées de Porte-nefs et de Disloqueurs. Ces troupes sont relativement petites et tout ce que vous avez à faire, c'est placer trois Tourelles lance-missiles dans les camps C3 puis C2. Celles-ci suffiront pour venir à bout des unités aériennes, ce qui laissera le temps aux différents colons de prendre la poudre d'escampette. Le gros avantage, c'est qu'en partant, vos nouveaux amis déposeront des palettes de minerai et de gaz vespène, lesquels seront bien sûr les bienvenues pour booster un peu votre économie. La défense de ces camps vous rapportera même plus qu'elle ne vous coûtera. Sachant que les Protoss attaqueront d'abord C3, puis C2 et enfin C1, envoyez rapidement un VCS vers le camp C3 et laissez-le sur place le temps de collecter suffisamment de ressources pour pouvoir bâtir vos tourelles. Dès que vous aurez récupéré les palettes, envoyez votre VCS vers le camp C2 pour y bâtir de nouvelles tourelles.

En ce qui concerne votre base, vous devez bien évidemment faire le plein de VCS (comptez une vingtaine en tout) afin de récupérer rapidement le minerai et le gaz vespène. Trois gisements de ce dernier sont d'ailleurs accessibles. Par contre, même si j'ai tourné avec trois Raffineries, j'ai l'impression que deux pourraient être suffisantes. Mais bon, ce n'est pas pour ce que ça coûte d'en placer une. Du côté des bâtiments, je me suis limité aux habituels Dépôts de ravitaillement, à un Centre Technique pour l'accès aux Tourelles lance-missiles et à des Réacteurs pour l'Usine et le Spatioport... Et c'est tout. Non, je n'ai pas prévu de défense.


Pourquoi ne pas prévoir de défense me direz-vous ? Hé bien tout simplement parce que je trouve que ça fait cher payé pour les quelques Protoss qui prendront la peine de venir vous dire bonjour. Vu que vous fabriquerez de toute façon des unités régulièrement, celles-ci seront bien suffisantes pour repousser l'ennemi de votre quartier général.

Passons maintenant aux Nexus. La destruction de ceux-ci est absolument indispensable pour que vous puissiez venir à bout du Purificateur. Les plus motivés pourront attaquer le Nexus en B1 dès les premières secondes de jeu. Les unités à votre disposition sont en effet suffisantes pour en venir à bout. Cependant, j'ai préféré opter pour une expédition punitive plus conséquente, même si cela a pour conséquence une défense plus coriace de la part de nos amis Protoss (comprenez par là que les unités adverses seront plus nombreuses). Comme la mission ne dure pas bien longtemps, il faut éviter les aller-retour à votre base. Je vous conseille donc de préparer des troupes conséquentes et de vous lancer directement à l'assaut des trois Nexus les un après les autres. A titre indicatif, mes troupes étaient constituées de six Marines (dont des mercenaires), deux Ombres (pour la forme hein parce que vous pouvez franchement les remplacer par autre chose), deux Médics, six Vikings et neuf Goliaths, ces derniers disposant d'ailleurs de l'amélioration permettant de frapper en même temps les unités terrestres et aériennes. Cette jolie armée peut venir à bout, sans souci, des deux premiers Nexus. Il faudra ensuite leur adjoindre des unités supplémentaires pour assurer une victoire sans soucis au point B3. Vos Vikings pourront être dans les airs car les unités aériennes sont nombreuses et ils sont très efficaces pour les abattre.

Pendant que vous rasez aisément les deux premiers Nexus (faites bien attention de ne pas bloquer autant d'unités à l'entrée d'une base et d'empêcher les unités en arrière-plan de participer à l'action), continuez à la fois de surveiller le Purificateur et de produire des unités (Vikings/Goliaths uniquement). Celles-ci vous permettront de défendre votre base mais seront ainsi prêtes à foncer vers la base B3 lorsque ce sera nécessaire (les Vikings peuvent s'y rendre très rapidement en volant). Tant que j'y pense, sachez que je n'ai effectué aucune amélioration au niveau des armes et armures sur cette mission. Je suis poutant un partisan de ce genre de truc, mais dans le cas présent, je n'en ai pas trouvé l'utilité.

Lorsque les colons quittent le camp C2, envoyez votre VCS vers le dernier camp, celui qui se trouve d'ailleurs à deux pas de votre base. Demandez-lui de construire +/- 8 Tourelles lance-missiles. Le but est de vaincre non seulement les Porte-nefs, mais aussi le Purificateur lorsqu'il pointera le bout de son nez. A titre indicatif, je vous rappelle que j'ai utilisé des tourelles améliorées tant au niveau des points de vie que des dégâts, elles sont donc bien plus performantes que les tourelles de base. Tenez-en compte si ce n'est pas votre cas. Si vous trouvez que vous êtes un peu chaud au niveau timing, vous pouvez très bien demander à plusieurs VCS de construire les Tourelles lance-missiles.

Avec une telle défense, le Vaisseau-mère ne tiendra pas longtemps. Pour tout vous dire, vous n'aurez même pas besoin d'amener d'unités pour en venir à bout. Cela vous permettra notamment d'éviter le vortex que le Purificateur envoie systématiquement sur vos troupes. Et ce ne sont pas les quelques unités venues défendre le Purificateur (surtout des Traqueurs) qui pourront faire quelque chose. Au pire, comme le dernier Nexus aura été zigouillé peu avant, envoyez vos unités vers le point C2 pour prendre part à la fête.


Quelles améliorations acheter avec l'argent gagné au cours des missions ?

Mes recherches Zerg/Protoss étant terminées, j'ai engagé les mercenaires "Les Anges de l'Enfer". Il s'agit de trois chasseurs Vikings pirates plus performants que ceux que vous pouvez fabriquer avec vos bâtiments. Je n'ai rien acheté d'autre, mais je pense que je ne tarderai pas à le faire vu le fric que j'ai en stock ^^ Notez d'ailleurs que plus on avance dans les missions, plus l'état de votre technologie peut être différente de la mienne. Ce n'est vraiment que si vous suivez le même ordre que moi que vous aurez des situations identiques.



Nos partenaires : Materiel.net
Nombre de visites depuis la création du site StarCraft II - JudgeHype : 13.360.166.
© Copyright 1998-2014 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.