PORTAIL   |  VIDÉOS   |  FORUM   |  Logo JudgeHype TRACKER BOUTIQUE JUDGEHYPE TV TV offline offline
1390 visiteurs en ligne  |   S'identifier  |   Créer un compte  |   Contact 
Overwatch | Diablo III Diablo II Diablo | World of Warcraft HearthStone Warcraft III Film Warcraft | Heroes of the Storm StarCraft II SCGhost
Titre

Lore : Biographie - Graven Hill

Jim Raynor | Zeratul | Tychus Findlay | Kerrigan | Arcturus Mengsk
Matt Horner | Valerian Mengsk | Ariel Hanson | Gabriel Tosh | Rory Swann
Egon Stetmann | Graven Hill | Milo Kachinsky | Horace Warfield


Graven Hill

Les cicatrices de guerre de Graven Hill comme sa longue liste de contacts au marché noir détonnent avec l’enfance privilégiée qui l’a vu grandir sur Umoja. Jeune, son destin semblait tout tracé : il était censé suivre la même voie que ses parents et s’engager dans la politique. Malheureusement pour eux, Graven n’aurait pour rien au monde embrassé cette carrière-là, qu’il trouvait vaine et si peu épanouissante.

Quand la guerre des Guildes a éclaté entre le Combinat Kel-Morian et la Confédération terrane, Graven vit l’occasion unique d’échapper à l’avenir mondain auquel il était destiné. C’est ainsi qu’il s’engagea auprès des Kel-Morians avec les combattants umojans non officiels, pour la plus grande fierté de ses parents anti-confédérés. Contrairement aux autres volontaires qui se réjouissaient de faire front contre la Confédération, les motivations de Graven n’avaient rien de politique : il voulait seulement assurer la pérennité d’un contrat lucratif passé avec une bande de mercenaires, visant à protéger de précieux avant-postes miniers Kel-Morians.

Au cours de ces années de guerre, Graven se lia d’amitié avec Remy Harris, un mercenaire : tous deux eurent tôt fait de signer un contrat plus profitable avec la Confédération. Avant cela, il avait certes juré allégeance au camp ennemi, mais cela ne n’était pas un problème pour lui : il avait appris à considérer la guerre comme un emploi et, du moment que ses employeurs le payaient rubis sur l’ongle, il était satisfait.

Peu après la fin de la guerre, Graven et Remy organisèrent leur propre bande de mercenaires, et quand les Fils de Korhal entrèrent en guérilla contre la Confédération, ils n’hésitèrent pas à proposer leurs services aux deux camps opposés afin de maximiser leurs profits. Toutefois, ce jeu dangereux se retourna contre les deux hommes lorsque l’armée de la Confédération captura un groupe de rebelles, épaulé par des mercenaires ; elle découvrit bien vite par quelle source ces derniers avaient été embauchés et, du fait de la complicité entre les rebelles et les deux hommes, lança un raid d’assaut sur le quartier général des mercenaires. Remy fut tué dans l’opération tandis que Graven parvint à s’échapper sain et sauf vers Umoja.

De retour sur son monde natal, il découvrit que sa famille, avec qui il n’avait plus de contact depuis le début de la guerre, l’avait renié. En effet, la rumeur s’était répandue, on murmurait qu’il avait travaillé pour la Confédération en tant que mercenaire, tant pendant la guerre des Guildes que lors de la révolte des Fils de Korhal. Bien que ses actions ne lui valussent aucune poursuite légale, il se trouva mis au ban de la société. Graven en fut profondément affecté, mais ne se reconvertit pas. Le mercenariat était tout ce qu’il connaissait et, il est vrai, son domaine de prédilection.

À la chute de la Confédération en 2500, Graven était à la tête d’une bande de mercenaires au port du Mort – un paradis pour les gros bras à louer ainsi que pour le marché noir. Il en vint à s’intéresser tout particulièrement aux Rebelles de Raynor et à leur soulèvement contre le nouveau Dominion terran, ce régime répressif qui prospérait sur les ruines fumantes de la Confédération. Graven prit contact avec Jim Raynor, le chef des rebelles, et rejoignit son groupe à la grande surprise de ses amis mercenaires pour lui proposer de façon exclusive ses services de soldats à louer.

Graven a désormais pris ses quartiers dans l’Hypérion, le vaisseau amiral des rebelles, et entretient le comportement d’intimidation typique des mercenaires professionnels de sa trempe. Il n’éprouve aucun scrupule à rappeler fermement à ses alliés que, sans espèces sonnantes et trébuchantes, il rappellera ses soldats qui iront voir ailleurs. Malgré cela, et bien qu’il ne l’admette probablement jamais, certains pensent que sa présence parmi les Rebelles de Raynor serait une façon pour lui de revivre les batailles de son passé tout en se battant, cette fois, pour un idéal et en ayant choisi son camp.

Nos partenaires : Materiel.net
Nombre de visites depuis la création du site StarCraft II - JudgeHype : 13.822.256.
© Copyright 1998-2014 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.