PORTAIL   |  VIDÉOS   |  FORUM   |  Logo JudgeHype TRACKER BOUTIQUE JUDGEHYPE TV TV offline offline
2630 visiteurs en ligne  |   S'identifier  |   Créer un compte  |   Contact 
Diablo III Diablo II Diablo | World of Warcraft HearthStone Warcraft III Film Warcraft | Heroes of the Storm StarCraft II SCGhost
Titre

Lore : Planète - Shiloh

Aïur | Braxis | Char | Korhal | Mar Sara
Moria | Néo-Folsom | Shiloh | Tarsonis | Umoja


Planète : Shiloh

  • Population : 255.000.000 de Terrans
  • Allégeance : Dominion terran
  • Diamètre / Gravité : 10 694 km / 0,98 standard
  • Climat / Obliquité : +/- 27 °C ; humidité faible / 5,8 degrés
  • Géographie / Colonies principales : 3 continents principaux, 3 océans, 4 mers intérieures ou grands lacs / 6 colonies principales, 18 colonies mineures
  • Lune(s) : 1 – Bivouac (verte, petite taille, diamètre >873 km)
  • Types de végétation principaux : Plaine tempérée / Savane / Toundra
  • Forme de vie principale : Terran – Dominion terran
  • Formes de vie indigènes : Crapaud cornu, nerrat
  • Importations : Métaux, électronique, matériel agricole
  • Exportations : Céréales, produits agricoles
Monde périphérique au climat tempéré, Shiloh a tout d’abord été ignoré par les pionniers en raison de son sous-sol pauvre en métaux. Ceux-ci choisissaient en priorité des planètes aux ressources utiles pour la production industrielle et le commerce spatial. Ce fut seulement lorsque les mondes intérieurs les plus riches furent répertoriés, colonisés et occupés que Shiloh commença à attirer des colons.

Si la planète était dépourvue de métaux lourds et de minerai précieux, elle offrait cependant de vastes étendues et un climat n’atteignant jamais les extrêmes qui rendent un monde inhabitable. Ces conditions attirèrent un mélange particulier de riches propriétaires fonciers, d’agriculteurs et de jeunes familles fuyant l’agitation croissante de la vie urbaine qui prédominait dans les mondes intérieurs. Les individus et les organisations disposant de moyens accaparèrent rapidement les larges parcelles de terre fertile des bassins des rivières, laissant les autres pionniers chercher les terrains les moins hostiles dans ce qui restait : pour l’essentiel, des étendues arides recouvertes de tourbe rocheuse alcaline. Malgré les avancées en agrotechnologie et les cultures génétiquement adaptées, il fallait de longues heures d’un travail éreintant pour exploiter ces sols pauvres, surtout pour ceux qui n’avaient ni ressources ni machines. Nombreuses furent les petites fermes familiales brisées par ces terres austères, renvoyant les colons vers les mondes intérieurs avec le peu qui leur restait. Les quelques robustes pionniers capables de subsister alors se retrouvaient unis dans leur lutte pour survivre. Une culture rurale spécifique faisant l’apologie de la force, la ténacité et l’indépendance en naquit.

Shiloh eut bientôt la réputation d’un petit coin de paradis dans les mondes périphériques. Sans ressources ni équipements technologiques ni population humaine notables, la planète fut relativement tenue à l’écart des guerres, des invasions et des combats qui prédominaient dans le reste du secteur. La Confédération puisait une grande partie de son approvisionnement agricole sur Shiloh durant les conflits et la lenteur du gouvernement à régler ses dettes pesait lourdement sur les fermiers déjà écrasés par les taxes. Ces conditions étaient un peu allégées par le programme d’Aide agricole, mais elles créèrent un ressentiment durable chez les pionniers.

D’un point de vue historique, il faut noter que Shiloh est la planète natale de celui qui fut successivement marshal confédéré, hors-la-loi, héros de guerre et rebelle : Jim Raynor. Il y eut des débats pour savoir si la nature relativement inhospitalière de ce monde avait eu un impact sur le sens moral et politique de Raynor et si les tensions sous-jacentes au sein d’un peuple individualiste l’avaient prédisposé à une vie en conflit permanent avec l’autorité du Dominion. La planète Shiloh fait désormais l’objet d’une surveillance accrue par les forces militaires gouvernementales. L’agitation des colons s’en est trouvée exacerbée : impossible de savoir si le Dominion tente de découvrir tout partisan séditieux de Raynor ou s’il s’agit d’une démonstration de force pour décourager toute velléité de suivre ses traces. Quoi qu’il en soit, la stabilité ne règne plus pour longtemps sur cette planète.

Nos partenaires : Materiel.net
Nombre de visites depuis la création du site StarCraft II - JudgeHype : 13.688.028.
© Copyright 1998-2014 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.