PORTAIL   |  VIDÉOS   |  FORUM   |  Logo JudgeHype TRACKER BOUTIQUE JUDGEHYPE TV TV offline offline
2390 visiteurs en ligne  |   S'identifier  |   Créer un compte  |   Contact 
Diablo III Diablo II Diablo | World of Warcraft HearthStone Warcraft III Film Warcraft | Heroes of the Storm StarCraft II SCGhost
Titre

Lore : Planète - Tarsonis

Aïur | Braxis | Char | Korhal | Mar Sara
Moria | Néo-Folsom | Shiloh | Tarsonis | Umoja


Planète : Tarsonis

  • Population : 7 000 Terrans / Zergs : indéterminé
  • Allégeance : Indépendante
  • Diamètre / Gravité : 8 894 km / 0,96 standard
  • Climat / Obliquité : +/- 24 °C ; humidité faible / 5,6 degrés
  • Géographie / Colonies principales : 1 continent principal, 2 océans, 7 mers intérieures ou grands lacs / 12 mégalopoles (détruites), 1 572 districts résidentiels (détruits), 875 zones industrielles (détruites)
  • Lune(s) : 4 – Orson, Worthing, Treason, Ender (différentes couleurs, toutes de petite taille, diamètre >1 250 km)
  • Types de végétation principaux : Désert / Ruines
  • Forme de vie principale : Terrans / Zergs
  • Formes de vie indigènes : (le nombre de ces formes de vie ayant survécu à l’invasion zerg est inconnu) : Lézard chenapan, oiseau de vie, morcal, scantide
  • Importations : Personnel, nourriture, eau, détecteurs, matériel de récupération
  • Exportations : Débris recyclables, technologies retrouvées, métaux précieux
Tarsonis fut la planète qui vit atterrir le supertransporteur géant Nagglfar, un des quatre vaisseaux coloniaux qui amena les Terrans dans le secteur de Koprulu. Le Nagglfar était le vaisseau amiral de la flotte et transportait le supercalculateur ATLAS qui avait dirigé les quatre vaisseaux tout au long des vingt-huit ans que dura leur voyage. L’ATLAS avait subi de nombreuses avaries critiques, mais il était primordial d’apporter aux nouveaux habitants de Tarsonis une aide dès le début de leur installation.

Les bases technologiques des colonies qui furent fondées après que les autres vaisseaux se furent écrasés sur Moria et Umoja restèrent toujours un cran en dessous de celles de Tarsonis. (Aucun des passagers du quatrième vaisseau n’avait survécu au crash à l’atterrissage.) Quand les colonies entrèrent en contact six années plus tard, Tarsonis était la plus avancée et la plus prospère. Les trois colonies s’étaient étendues sur d’autres mondes et avaient développé leur propre économie. Tarsonis commença alors à insister pour qu’un gouvernement commun soit formé. Convaincues de subir la prédominance de Tarsonis dans une telle organisation, Moria et Umoja refusèrent toutes deux fermement. Les familles dirigeantes de Tarsonis réagirent en développant leurs activités militaires et leur expansion de manière plus agressive, fondant la Confédération terrane. Celle-ci finit par entrer en conflit avec les Morians dans la guerre des Guildes. Après près de quatre ans de terribles hostilités, les Confédérés remportèrent la victoire au terme d’un accord de paix « négocié » avec le Combinat kel-morian. L’issue de cette guerre confirma la Confédération en tant que puissance principale du secteur, avec Tarsonis comme centre politique et économique. En théorie, chaque planète confédérée avait ses propres sénateurs. Mais pour chaque question importante, les décisions étaient prises par la métropole de Tarsonis City, la bourdonnante capitale planétaire de Tarsonis.

Tarsonis était une planète tempérée, et les Terrans avaient rapidement recouvert sa surface de villes et d’industries. D’importantes quantités d’argent et de matériaux étaient expédiées quotidiennement depuis les colonies, en rapport avec la puissance de la Confédération. L’essor économique de la planète dépassait celui de n’importe quel autre monde terran du secteur de Koprulu, et la population de Tarsonis croissaient exponentiellement. Les dynasties familiales dirigeant Tarsonis devinrent de plus en plus avares et corrompues, alors qu’elles amassaient des fortunes personnelles et rivalisaient pour le pouvoir. Le fossé entre riches et pauvres s’élargissant toujours, le mécontentement grandit et une réelle forme d’insurrection gagna les planètes de la Confédération. Les familles dirigeantes y répondirent avec des mesures de plus en plus violentes pour garder les colonies sous contrôle, avec comme point culminant l’anéantissement nucléaire de Korhal IV quand elle tenta de quitter la Confédération.

Le tollé que souleva la destruction de Korhal portait en lui les germes du futur renversement de la Confédération. Arcturus Mengsk forma une organisation terroriste qu’il appela les Fils de Korhal, et finit par se retrouver à la tête d’une rébellion interplanétaire générale. Quand l’invasion zerg commença, la Confédération luttait déjà pour sa survie. Comme l’Essaim arrivait dans l’espace terran, les Fils de Korhal profitèrent de l’occasion pour porter un coup fatal à la Confédération. Malgré une défense héroïque, Tarsonis fut dépassée et totalement dévastée par les Zergs. D’après les estimations, plus de deux milliards de personnes trouvèrent la mort. Peu de temps après, les Zergs abandonnèrent la planète pour des raisons inconnues.

Après l’invasion zerg, les Fils de Korhal rassemblèrent les vestiges de la Confédération pour former le Dominion terran, dirigé par l’Empereur Arcturus Mengsk. Les réfugiés de Tarsonis se mêlèrent aux autres colonies et la planète n’a jamais été recolonisée. Le Dominion terran a placé Tarsonis en quarantaine stricte pendant que ses équipes de récupération fouillent ses décombres à la recherche des technologies et des secrets militaires de la Confédération qui auraient pu subsister après l’assaut. Malgré tout cela, l’Empereur Mengsk a fait une promesse aux réfugiés dispersés de ce monde autrefois rayonnant : la gloire de Tarsonis sera restaurée et le Dominion la guidera vers un avenir radieux.

Nos partenaires : Materiel.net
Nombre de visites depuis la création du site StarCraft II - JudgeHype : 13.605.245.
© Copyright 1998-2014 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.