PORTAIL   |  VIDÉOS   |  FORUM   |  Logo JudgeHype TRACKER BOUTIQUE JUDGEHYPE TV TV offline offline
3018 visiteurs en ligne  |   S'identifier  |   Créer un compte  |   Contact 
Diablo III Diablo II Diablo | World of Warcraft HearthStone Warcraft III Film Warcraft | Heroes of the Storm StarCraft II SCGhost
Titre

Press Tour Juillet 2009 : Wings of Liberty > Démo de Wings of Liberty - Missions, impressions, etc.

Wings of Liberty : Démo - Missions, impressions, etc.

Lorsque je me suis assis devant l'écran, autant vous dire qu'un large sourire éclairait mon visage. Ben oui, je vais quand même mettre la main sur la campagne solo de StarCraft II, un mode dont Blizzard nous parle depuis des lustres comme d'une campagne formidable allant bien au-delà de tout ce qu'ils ont fait précédemment.

Alors bon, ça donne quoi, Wings of Liberty ? Hé bien tout d'abord, il faut sélectionner le mode de difficulté. Il en existe 4 : Easy, Normal, Hard et Insane. Le premier est dédié à ceux qui sont débutants dans les jeux vidéo. Le mode Normal est de son côté destiné aux joueurs qui ne sont pas spécialisés dans les jeux de stratégie en temps réel. Si par contre vous êtes un habitué des RTS et de StarCraft, alors le mode Hard est pour vous. Quant au mode Insane, attendez-vous à un sacré challenge puisque l'ordinateur y trichera... Petite précision : les missions restent globalement similaires pour les différents niveaux de difficulté. Vous n'aurez pas d'objectifs inédits parce que jouez en mode Difficile au lieu du mode Normal.


1ère mission : Liberation Day

Le jeu commence dans un bar perdu, avec un Jim Raynor quoi boit tranquillement un petit verre d'alcool. L'écran, qui sert de menu de jeu, est interactif et vous permet d'accéder à diverses choses. En cliquant sur la télévision par exemple, vous aurez accès aux dernières infos du Secteur Koprulu, avec un vrai journal télévisé. Celui-ci évolue d'ailleurs au fil des missions.

On trouve également un mur sur lequel sont placardés différents morceaux de papier. Cela va d'un avis de recherche de 500.000 dollars pour Jim Raynor à de la propagande pour le Terran Dominion, en passant par un simple article de journal relatant des faits récents. Enfin, on trouve une valise placée sur le comptoir, juste à côté de Raynor. C'est elle qui permet de lancer la première mission, intitulée Liberation Day.

L'écran de présentation de la mission vous présente la planète sur laquelle vous ferez escale, les différents objectifs à atteindre et les récompenses qui vous attendent. C'est du classique, mais c'est bien agencé, clair et plutôt joli.

Liberation Day commence par une petite vidéo réalisée avec le moteur de jeu qui donne l'état des lieux et vous informe de votre objectif. Le but est ici de détruire le Dominion Shipment Center sur Mar Sara. Pour ce faire, vous allez prendre les commandes de Marines. Inutile de vous dire que la mission est relativement aisée. Nous sommes en effet à la première mission du jeu et il ne faudrait pas déjà perdre des joueurs en route.

Blizzard a fait énormément d'efforts afin de prendre par la main les joueurs qui ne connaissent rien aux RTS. On trouve en effet, directement in-game, différents tutoriels expliquant en détails le fonctionnement du jeu. Les premiers tutoriels disponibles détaillent l'interface de jeu, la gestion de la caméra, le déplacement de vos unités et l'attaque des ennemis. Activer un tutoriel met automatiquement le jeu en pause. Chacun propose à la fois du texte et une vidéo du jeu. C'est vraiment, mais alors vraiment bien foutu. Au fil des missions, d'autres tutoriels viendront s'ajouter et vous expliqueront comment récolter des ressources, construire un bâtiment, fabriquer une unité, gérer votre food cap, etc. Le joueur est prévenu de la disponibilité d'un nouveau tutoriel par une icône en bas à droite de la fenêtre de jeu. Il lui suffit alors de cliquer dessus pour en savoir plus et lancer la vidéo.

L'univers de StarCraft ayant déjà 10 ans, de nombreux joueurs ne connaissent pas l'histoire du jeu. Afin de régler le problème, le jeu donne de temps en temps quelques infos sur le Lore. La première fois que vous croiserez des ennemis du Terran Dominion par exemple, le jeu expliquera en 2-3 phrases qui ils sont. Le principe est identique aux tutoriels dont je vous ai parlé ci-dessus : une icône apparaît à l'écran et il vous suffit de cliquer dessus pour en savoir plus. Notez enfin que toutes les paroles prononcées par les PNJ restent accessibles via un journal spécifique accessible à tout instant.

Mais revenons un peu à la mission en elle-même. Cette première carte est déjà très sympa et on voit tout de suite qu'elle a été pensée tout à fait différemment des cartes multijoueur. Ces dernières ne comportent que très peu de fioritures. Rien ne doit venir perturber le gameplay. Par contre, les cartes de la campagne solo sont remplies d'éléments : bâtiments, véhicules, civils, publicités, animaux, etc. C'est très vivant.

Après quelques pas sur la carte, j'ai déjà droit à une petite vidéo in-game où l'on voit Arcturus faire sa propagande via des Holoboards. Il s'agit d'appareils projetant un hologramme de sa personne et une bande son pré-enregistrée. A cette vision, Jim Raynor demande à ses Marines de détruire cette machine, ce qu'ils s'empressent bien sûr de faire. C'est ici qu'est apparue la première... sauvegarde automatique. Yep, le jeu dispose d'une sauvegarde automatique. Voilà qui devrait faire plaisir à de nombreux joueurs !

Je reprends le contrôle des Marines, avance un petit peu et hop, le jeu reprend la main pour me montrer ce qu'il se passe un peu plus loin. On y voit des Marines ennemis débarquer du ciel, je dois donc m'attendre à rencontrer de la résistance. Je vous rappelle qu'on est ici dans la première mission et que plus tard, le jeu ne vous montrera pas systématiquement ce qui vous attend. Toujours est-il que je continue mon petit bonhomme de chemin et tombe sur des civils qui décident de me parler. Et là, que vois-je ? Hé bien un point d'exclamation au-dessus de la tête du PNJ qui me parle. Cela ne va pas sans rappeler Warcraft III, et franchement, c'est pratique pour savoir exactement qui s'adresse à vous.

C'est ici que j'ai remarqué la présence d'un petit rectangle vert situé au-dessus de la partie centrale de l'interface. Celui-ci permet de rapidement grouper plusieurs unités. Vous sélectionnez quelques unités, cliquez-droit sur ce rectangle et hop, le groupe n°1 est formé. Il vous suffit ensuite de cliquer sur le rectangle pour sélectionner à nouveau le groupe, et de double-cliquer gauche pour vous rendre à l'endroit où se trouves les unités. Vous pouvez ainsi créer plusieurs groupes, ce qui sera plus aisé pour les nouveaux joueurs que de passer par les raccourcis clavier. Voici une nouvelle preuve que Blizzard souhaite faciliter l'accès à StarCraft II.

Un peu plus loin, le jeu reprend une nouvelle fois la main pour me montrer l'exécution d'un civil par les Marines ennemis. Mes hommes déboulent en force et tuent sans hésiter les bourreaux du pauvre homme. C'est alors que les civils se mettent à applaudir se décident de nous suivre. Ils vont effectivement nous filer un coup de main pour avancer et tuer les ennemis (Marines et Vikings). J'arrive un peu plus loin au bout de la carte où se dresse devant moi le bâtiment à détruire pour remplir l'objectif principal de la mission. Il s'en suivra une vidéo avec Jim Raynor, pour terminer avec l'écran de résumé de cette première mission.

Le résumé de la mission propose différentes informations :
  • Le nombre de hauts faits réalisés.
  • La technologie maîtrisée, ici les Marines.
  • Les upgrades à présent disponibles.
  • Différentes stats, dont le nombre d'Holoboards détruits, de civils libérés, de Dominion Marines tués, la grandeur maximale de votre armée, etc.
Voici à présent les hauts faits accessibles dans cette mission. Les hauts faits sont des objectifs que vous devez atteindre en effectuant certaines actions. D'un côté, on pourrait dire qu'ils sont inutiles puisqu'ils n'apportent aucun avantage in-game. Cependant, vous pourrez par contre frimer sur Battle.net si vous parvenez à accomplir les hauts faits les plus difficiles ;)
  • Backwater Liberation : Réussir la mission.
  • Flawless Liberation : Terminer la mission en mode Normal sans perdre de civils.
  • Backwater Speed Run : Terminer la mission en mode Difficile en moins de trois minutes.

2ème mission : The Dig

Me voici de retour dans le bar, où je ferai notamment la connaissance d'un certain Tychus Findlay lors d'une vidéo assez sympa. L'humour est présent un peu partout, vous le remarquez rapidement en jouant à StarCraft II. C'est souvent le cas chez Blizzard, et c'est tant mieux. Notez au passage que les vidéos peuvent systématiquement être passées en cliquant avec le bouton de la souris, cela vous évitera de vous retaper les discussions si vous cliquez sans le faire exprès sur un personnage dans le bar ou ailleurs (ce qui lance automatiquement un dialogue avec celui-ci ou une mini-vidéo sur le personnage en question).

En regardant ci et là dans le bar, je noterai l'arrivée de nouvelles affiches au mur. On y trouve notamment une photo d'une ancienne escouade de Jim Raynor, mais également une photo montrant les civils de la première mission qui sont bien contents d'avoir mis à terre un Viking du Terran Dominion. Comme prévu, la télévision diffuse également une nouvelle émission en rapport avec vos derniers agissements sur Mar Sara. On note également, chose indispensable, que le juke-box situé au fond de la salle est maintenant cliquable (les objets avec lesquels vous pouvez interagir se mettent en surbrillance lorsque vous passez le curseur dessus) et qu'il diffuse de la musique Country, ce qui ne manquera pas de faire réagir Tychus ^^

Enfin bon, je ne vais pas tout vous raconter non plus, et puis il est temps de passer à la mission en elle-même. Dans The Dig, vous devez vous emparer d'un artefact alien. La mission vous rapportera 50.000 dollars et vous permettra de gérer pour la première fois le Medic, qui fera dès lors partie de votre arsenal. Quant à l'argent, il permettra d'acheter des upgrades ou de payer des mercenaires, ce dont j'aurai l'occasion de vous parler un peu plus bas.

Cette seconde mission est destinée à vous mettre aux commandes de votre première base, ce qui vous donne l'accès à de nouveaux tutoriels dans les options. Les bâtiments disponibles sont très limités et le but est seulement de vous montrer comment fonctionne une base. Vous ne gérerez que les Marines et Medics lors de cette mission. Le but est de montrer que ces derniers peuvent être extrêmement utiles. Mieux vaut parfois créer 2-3 Medics pour maintenir vos Marines en vie plutôt que de fabriquer trois pelotons de Marines pour effectuer certaines actions. Vive la complémentarité en somme.

Du côté des hauts faits, on trouve :
  • Artifact Hunter : Réussir la mission.
  • Revolutionary : Réussir tous les objectifs, qu'ils soit primaires ou secondaires.
  • Flawless Throwdown : Terminer la mission en mode Normal sans perdre une seule unité.
  • Quick Throwdown : Terminer la mission en mode Difficile en moins de 7 minutes.
L'écran de résumé de la mission est un peu différent de la mission précédente, en ce sens que les stats diffèrent selon vos unités. Dans le cas présent, vous aurez droit au nombre de bâtiments ennemis détruits, de bâtiments perdus/construits ou encore du total des soins effectués par vos Medics.

A la fin de chaque mission, vous avez également la possibilité de sauvegarder le replay, histoire de le refiler à vos potes ou de montrer comment vous êtes parvenu à accomplir les hauts faits les plus difficiles.


3ème mission : Zero Hour

Dans celle-ci, votre but est de tenir une base pendant 15 minutes. Celle-ci sera sous les assauts réguliers des Zergs, qui vous assailleront généralement avec des Zerglings, des Hydralisks et des Mutalisks. C'est l'idéal pour vous montrer comment vous servir... d'un Bunker. Après le Marine et le Medic, c'est donc un bâtiment qui vous est proposé de manier correctement. Si vous réussissez, vous obtiendrez également 70.000 dollars.

Comme la plupart des missions, Zero Hour propose un objectif secondaire. Ceux-ci ne sont pas indispensables pour réussir la mission, mais vous permettront de valider des hauts faits et parfois de renforcer vos troupes. Dans le cas présent, il faut aller prêter main forte à trois groupes d'unités prises au piège à différents endroits de la carte. Libre à vous de les laisser à leur sort, mais en grand sauveur que vous êtes, je suis sûr que vous ne manquerez pas d'aller leur porter secours ;)

La mission consiste donc à contenir les Zergs qui arriveront par vague. En plaçant 2/3 bunkers devant les ponts et éventuellement l'une ou l'autre tour défensive, ce sera très facile. A la fin de la mission, l'invasion est monstrueuse et vous serez bien content de voir débarquer un vaisseau venu vous récupérer.

Comme pour les missions précédentes, voici les haut faits :
  • Up and Away : Réussir la mission.
  • Zero Hour : Réussir tous les objectifs, qu'ils soit primaires ou secondaires.
  • Hold the Line : Terminer la mission sans perdre de bâtiment.
  • The Best Defense : Terminer la mission en mode Difficile en tuant tous les bâtiments ennemis.
Ici encore, l'écran de fin de mission diffère des autres au niveau des statistiques. Dans Zero Hour, vous aurez droit au nombre de Zerglings tués, de bunkers construits, des Zergs tués, d'unités perdues ou encore du nombre de travailleurs créés.


L'Hyperion

Adieu le bar de Mar Sara, bonjour l'Hyperion. Vous voici donc dans le vaisseau de Jim Raynor, prêt à en découdre avec le reste de la campagne des Terrans. A la fin de la mission précédente, vous aurez notamment droit à une petite vidéo montrant l'invasion massive des Zergs sur une colonie terrane. On pourra même y apercevoir furtivement la Reine des Lames. Pourquoi revient-elle après plusieurs années d'absence ? Jim Raynor commentera ces images en lâchant quelques mots lourds de sens : "Elle vient pour finir le job".

Enfin soit, nous voici dans l'Hyperion. Plusieurs salles sont à votre disposition : le Bridge (pont de commandement), l'Armory (armurerie), le Lab (laboratoire) et la Cantina (cantine). Chaque pièce a une fonction bien précise, que je vais m'empresser de vous expliquer.



Bridge (pont de commandement)

En dehors de Jim Raynor, le big boss, on trouve deux autres personnages sur le pont. Le capitaine et ce bon vieux Tychus. Cliquer sur ces derniers lance automatiquement de petites vidéos où les personnages discutent. Je vous passerai les détails sur l'histoire, vous aurez tout le loisir de les découvrir par vous-même à la sortie du jeu.

Le pont permet tout d'abord d'accéder aux prochaines missions. On clique sur la carte en 3D située au centre de la pièce et hop, un nouvel écran apparaît avec les missions accessibles. Cela peut se limiter à une mission, mais j'ai également eu la possibilité de choisir parmi trois à un moment donné.

Seconde option qui s'offre à vous : les Battle Reports. Cet écran permet de revoir les vidéos précédentes, d'accéder au résumé des missions déjà effectuées, de rejouer n'importe quelle mission (en choisissant le niveau de difficulté) et enfin d'accéder à la liste de vos hauts faits. Truc sympa : le jeu indique le temps qu'il vous a été nécessaire pour réussir les missions précédentes, et ce dans chaque mode de difficulté. Vous pouvez donc les rejouer en tentant d'être plus rapide que dans le passé. A titre indicatif, l'écran Battle Reports m'indiquait avoir réussi 3 missions sur 26. Cependant, le jeu étant encore en développement, mieux vaut ne pas conclure qu'il y aura 26 missions disponibles dans Wings of Liberty.


Armory (armurerie)

L'armurerie permet d'acheter diverses améliorations pour vos bâtiments et unités. Ces upgrades concernent en fait 7 catégories : Base, Infantery, Vehicules, Starships, Mid-Tech, Ghost/Spectre et Dominion. Puisque je n'ai eu accès qu'aux premières missions de Wings of Liberty, je n'ai pu accéder qu'aux catégories Base et Infantery.

Attention : chaque amélioration est expliquée par un petit texte et est mise en scène avec une petite vidéo. Selon l'effet, ce n'est pas toujours très parlant, mais au moins vous n'achetez pas les upgrades dans le vide. Notez enfin que lorsque vous achetez une amélioration, celle-ci est définitive, vous en profitez donc pour le reste de la campagne.


SCV

  • SCV Micro-fusion Reactor (60.000$) : Réduction du coût de l'unité.
  • SCV Fusion Welder (35.000$) : Réduction de 25% du coût en ressources des réparations effectuées.

Command Center

  • Terran Building Modular Construction (45.000$) : Réduction de 10% du coût des bâtiments.
  • Terran Building Fire Suppression Systeme (25.000$) : Protection contre le feu.

Bunker

  • Bunker Neosteel Frame (45.000$) : Possibilité d'ajouter deux unités supplémentaires dans le bunker.
  • Bunker Shrike turret (30.000$) : Ajout d'une tourelle sur le bunker, permettant de le défendre même si aucune unité n'est à l'intérieur.

Missile Turret

  • Missile Turret Hailstorm Missile Pods (30.000$) : Permet aux missiles des tourelles de faire des dégâts à air d'effet.
  • Missile Turret Devastation Missile : Missile faisant 50 points de dégâts avec une portée de 8.

Perdition Turret

  • Perdition Turret (60.000$) : Permet de construire une tourelle lance-flammes (AoE).
  • Perdition Turret Distorsion Sensors (25.000$) : Permet à la tourelle de détecter les unités enfouies ou invisibles.

Marine

  • Marine Stimpacks (35.000$) : Améliore la vitesse d'attaque et de déplacement de l'unité.
  • Marine Combat Shield (45.000$) : Ajoute 10 points de vie à l'unité.

Medic

  • Medic Nano-Bot Injectors (40.000$) : Améliore de 50% la vitesse des soins.
  • Medic Stabilizer Med-Packs (30.000$) : Améliore le rayon des soins et permet aux soins d'agir préventivement. Notez que la description de celui-ci était un peu confuse.

Firebat

  • Firebat Bearclaw Nozzles : Ajoute 40% d'aire d'effet.
  • Firebat Viral Plasma : Ajoute 2 points de dégâts sur 2 secondes à l'attaque.

Reaper

  • Reaper Stimpacks : Améliore la vitesse d'attaque et de déplacement de l'unité.
  • Reaper U-238 Rounds : Augmente la portée des attaques de 2.

Marauder

  • Marauder Jackhammer Concussion Grenades : Permet de ralentir les unités proches de la cible.
  • Marauder Juggernaut Plating : Améliore l'armure de 2 points.
Lab (laboratoire)

Cette pièce de l'Hyperion permet d'effectuer des recherches scientifiques afin d'améliorer votre efficacité face aux ennemis. L'idée est de faire bénéficier toute votre armée d'un bonus, et pas seulement une seule unité ou un seul bâtiment comme dans l'armurerie. Le Lab fonctionne en quelque sorte comme un journal des quêtes que vous accomplissez petit à petit au fil des missions.

De nombreuses recherches seront probablement disponibles. De mon côté, j'en ai relevé trois :


Zerg Evolution Research

  • Permet d'en apprendre plus sur les faiblesses des Zergs.
  • Nécessite de trouver 4 Zergs Chrysalis.
  • Donne accès au White Napalm : +1 aux dégâts de toutes les unités.

Protoss Shields Research

  • Permet d'améliorer les défenses des Terrans.
  • Nécessite de trouver 12 reliques.
  • Donne accès aux Kinetic Fields : +1 en armure à tous les véhicules.

Zerg Mutation Research (disponible après avoir terminé la mission Tooth and Nails)

  • Nécessite de tuer 2 Brutalisks Zergs.
  • Donne accès au Viral Munitions : Bonus de dégâts à tous les véhicules.

Cantina (cantine)

Le bar sert principalement de lieu où vous pouvez engager des mercenaires. Ils ne gagnent pas d'expérience et même s'ils sont vivants à la fin de la mission, vous ne les retrouverez plus à la suivante, à moins que vous ne remettiez la main au porte-feuille. Pour engager des hommes supplémentaires, vous devez vous adresser au gars assis devant une sorte d'ordinateur portable (voir screenshot ci-contre). Les mercenaires coûtent bien évidemment de l'argent et ne sont là que pour une seule mission.

La cantine permet également de suivre les différents journaux télévisés (comme dans le bar de Mar Sara). On notera également la présence du juke-box (récupéré au passage par Jim Raynor et dont vous pouvez changer les chansons en cliquant dessus), d'un mur incomplet permettant d'admirer les défenses d'un Hydralisk (tel un trophée), d'une borne d'arcade avec le jeu The Lost Vikings (mais injouable bien sûr) ou encore d'un hologramme d'une Elfe de la Nuit issue de World of Warcraft en train de danser ^^

Voici les mercenaires disponibles. Exactement comme pour l'armurerie, les mercenaires sont présentés par un texte et on peut les voir en action en vidéo :

Kel'Morian Mercenaries

  • Coût : 35.000$
  • 4 Elite Marines
  • Disponible au Merc Compound

Devil Dogs (disponible après avoir terminé la mission The Evacuation of Agria)

  • Coût : ?
  • 4 Elite Firebats
  • Disponible au Merc Compound

Hammer Securities (disponible après avoir terminé la mission Tooth and Nails)

  • Coût : 40.000$
  • 4 Elite Marauders
  • Disponible au Merc Compound

4ème mission : The Evacuation of Agria

Cette mission vous demande d'évacuer 50 civils. C'est le Dr Ariel Hanson qui vous demande de l'aide. Comment refuser l'appel à l'aide d'une jolie brune, je vous le demande ? Si les actions purement altruistes vous sont inconnues, sachez que vous recevrez également 50.000$ et que vous aurez accès au Firebat pour mener à bien cette mission. L'unité sera donc disponible pour les missions suivantes une fois l'évacuation des civils effectuée.

Vous devez emmener ceux-ci d'un point A (votre base) vers un point B (les vaisseaux d'évacuation). Le chemin menant de l'un vers l'autre n'est évidemment pas de tout repos et c'est à vous de sécuriser la zone afin d'éviter que les civils ne servent de repas aux Zergs. Les civils prendront place, par groupe de 10 environ, dans un bus qui traversera la carte du sud au nord. Si le premier trajet est très facile à effectuer, vous remarquerez rapidement que les Zergs peuvent surtout apparaître à trois endroits différents. Vous devrez donc y placer des Bunkers tout en assurant une protection rapprochée du bus avec des Marines et Firebats.

Les trajets seront de plus en plus tendus. Si les Zergs parviennent à faire exploser le bus, les civils continueront à pied, mais ils seront dès lors bien plus vulnérables. Notez que pour le trajet suivant, un bus sera de nouveau disponible.

Un objectif secondaire peut être réalisé en parallèle pour les plus motivés. Il s'agit de récupérer trois chrysalides Zergs, lesquelles seront également utiles pour le Zerg Evolution Research de votre laboratoire. Il sera donc intéressant d'effectuer cette mission secondaire, même s'il ne sera pas aisé de protéger les civils tout en attaquant les bases Zergs.

Les hauts faits de cette mission sont les suivants :
  • Agria Evacuated : Réussir la mission.
  • Man of Science : Réussir tous les objectifs, qu'ils soit primaires ou secondaires.
  • Safe Evacuation : Terminer la mission en mode Normal sans perdre un seul civil.
  • One way of doing it : Terminer la mission en mode Difficile tout en détruisant les bases Zergs.
Si vous venez à bout de cette mission, vous recevrez donc le Firebat pour les missions ultérieures. Sachez que vous pourrez également améliorer celui-ci via l'armurerie, car la mission donne également accès aux upgrades relatives à l'unité. Enfin, last but not least, le Dr Ariel Hanson viendra renforcer votre équipe à bord de l'Hyperion. Enfin une présence féminine ;)


5ème mission : Mining your own business

Une fois la 4ème mission terminée, j'ai en réalité eu accès à 3 missions différentes :
  • Outbreak : Investiguer l'infestation de la planète Meinhoff. Accès à l'Hellion + 90.000$.
  • Tooth and Nail : Récupérer un artefact alien sur la planète Monlyth. Accès au Marauder + 80.000$.
  • Mining your own business : Exploiter des ressources sur la planète Redstone III. Accès au Reaper + 100.000$.
Comme vous pouvez le voir, les récompenses diffèrent. Généralement, plus les récompenses sont élevées, plus les missions sont difficiles.

Dustin Browder nous ayant parlé de la mission "Mining your own business" pendant la conférence de presse, j'avais hâte de l'essayer. Celle-ci est particulièrement originale à cause de l'état très instable de la planète. Toutes les 5 minutes environ, la terre tremble et la lave envahit les routes. Toutes les unités et bâtiments situés sur les zones basses sont alors submergés de lave et meurent en quelques instants. Le joueur doit donc, dès les premiers signes d'activité volcanique, envoyer ses unités vers les hauteurs. Idem avec les bâtiments, en l'occurence les Command Centers que vous ne manquerez pas d'utiliser.

La mission vous demande en fait de récupérer 8000 unités de minerai un peu partout sur la carte, en vous servant notamment des gisements riches (signalé par une couleur jaune en lieu et place du bleu habituel). Bien entendu, la difficulté ne se limite pas à la lave et les Zergs ne manqueront pas de venir vous embêter régulièrement.


Vous allez donc devoir envoyer plusieurs Command Center et VCS un peu partout sur la carte pour récupérer le minerai, tout en protégeant ce petit monde des Zergs et en évitant de vous faire griller par la lave... Les plus motivés pourront également chercher à tuer le Brutalisk Zerg pour avancer dans les recherches du laboratoire, ou encore pour activer un haut fait. D'ailleurs, voici ceux accessibles pour cette mission :
  • Mined Out : Réussir la mission.
  • Big Game Hunter : Réussir tous les objectifs, qu'ils soit primaires ou secondaires.
  • Red Lobster : Tuer le Brutalisk Zerg en mode Normal avec de la lave.
  • Working Overtime : Terminer la mission en mode Difficile en moins de 15 minutes.
Comme vous pouvez le voir, tous les hauts faits ne sont pas faisables en une seule mission, et il vous faudra effectuer chaque mission plusieurs fois si vous souhaitez parader sur Battle.net avec vos hauts faits de la campagne solo ;)

Une fois cette mission terminée, vous aurez accès au Reaper et à ses upgrades pour les missions suivantes.


Mission Tooth and Nail

Lorsque j'ai terminé la mission "Mining your own business", le jeu m'a remercié pour avoir essayé la campagne solo de Wings of Liberty. J'étais donc incapable d'essayer les deux autres missions proposées en même temps que celle prenant place sur la planète Redstone III. Heureusement, un cheat code permettait de revenir à l'écran précédent. Celui-ci était "EscapeMarSara". Qui sait, peut-être que ce dernier sera également présent dans la campagne finale. Il faudra penser à l'essayer en tout cas !

Ce cheat code m'a permis de revenir à l'écran de sélection des missions et d'essayer une dernière mission : Tooth and Nail. Celle-ci prend place sur la planète Monlyth, une planète abandonnée il y a des centaines d'années. On ne sait pas trop pourquoi quelques Protoss ont décidé d'y rester. Certains mystères entourent donc encore la planète et les Terrans aimeraient bien sûr en apprendre plus sur le sujet.

Votre mission, si vous l'acceptez, sera de récupérer un artefact gardé jalousement par les Protoss. On est d'ailleurs content de les retrouver après plusieurs missions face aux Zergs. Rien de bien difficile cette fois-ci, on a droit à une petite base déjà bien implantée. Il n'y a qu'à la protéger avec un ou deux bunkers, de manière à ne pas se faire surprendre par les quelques Zergs et Protoss qui s'aventureront de votre côté.


Ceux-ci sont d'ailleurs déjà suffisamment occupé à s'en mettre sur la tronche. C'est justement cette bataille qui va vous permettre, discrètement, de récupérer l'artefact sans trop vous faire remarquer. Il ne faudra pas traîner car le jeu vous prévient d'avance que les Protoss ne réussiront pas à contenir très longtemps l'avancée des Zergs.

Comme les missions précédentes, votre nouvelle unité, le Marauder, sera utile à la réussite de la mission. Quelques escouades plus tard, vous atteindrez la base Protoss et le fameux artefact, gardé par des géants aux lasers assez sympathiques.

Comme d'habitude, voici les hauts faits relatifs à la mission :
  • Queen's Gambit : Réussir la mission.
  • You weren't using that : Réussir tous les objectifs, qu'ils soit primaires ou secondaires.
  • Swift and Deadly : Terminer la mission en mode Normal en moins de 20 minutes.
  • Photon Phobia : Terminer la mission en mode Difficile sans détruire de Photon Cannons.
Ici encore, l'accès à votre Marauder s'accompagnera de deux upgrades pour ce dernier via l'armurerie.


Conclusion

Même si je n'ai pas eu le temps d'essayer la mission Outbreak, je dois dire avoir été impressionné par Wings of Liberty. En dehors de quelques bugs sonores, le jeu tournait parfaitement en 1680x1050x32 et je n'ai pas eu à subir de plantages. On sent une véritable volonté de proposer un titre accessible aux non-inités du RTS, ce qui est une excellente chose. Ils découvriront ainsi un genre parfois un peu obscur qui a énormément de choses à offrir.

Comme d'habitude, Blizzard a parsemé son titre de fonctionnalités qui, si elles ne sont pas toutes inédites, sont réunies pour offrir une superbe expérience de jeu : implication du joueur dans l'histoire, humour, scénario solide, liberté dans certains choix tactiques, etc. Mais ne tirons pas de conclusions hâtives. Je n'ai joué qu'aux premières missions et il est encore trop tôt pour crier au chef d'oeuvre.

Il n'empêche que StarCraft II est bien parti pour proposer la nouvelle référence des campagnes solos de RTS, à l'instar Warcraft III: Reign of Chaos à son époque. Le brouillard qui planait autour de Wings of Liberty commence à se dissiper, et il laisse manifestement entrevoir des heures de bonheur.

Nos partenaires : Materiel.net
Nombre de visites depuis la création du site StarCraft II - JudgeHype : 13.633.397.
© Copyright 1998-2014 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.