Fan Fiction : Shadows Over Lammendam

JudgeHype | 09/08/2011 à 16h25 - 2

Cela fait un bail que la rubrique Fan Fiction n'a pas été mise à jour. C'est donc avec beaucoup de plaisir que je vous annonce l'arrivée d'un nouveau récit écrit par Darn. Celui-ci s'intitule Shadows Over Lammendam et vous avez droit à deux chapitres d'un coup !

- Vidéo…port …méro deux, prem… alinéa,… Lieut…nant… Hé ! ... ? C'est incr...yable ça ! Alice ! Le …uc fous litté…lement le camp ! Tu p… venir …oir ?

- … ouche à rien, Ash, tu f… n'imp… oilà… ça reviens on dirait… Qu'est-ce que t'as encore tripoté ?

- Moi ? Rien. Du moins, pas encore…

- Laissez vos mains là où elles étaient, Lieutenant, et enregistrez votre rapport !

- A vos ordres, mon Capitaine… Donc… Vidéorapport numéro deux, premier alinéa, du Lieutenant Jackson « Ash » Mac Callaghan. Système Spatial B1, planète : Terre. Et j'ai oublié les coordonnées de latitude et de longitude. Nous avons atterri en zone franche dans l'ex-Protectorat des Etats Unis d'Europe a +09:26, la quasi-absence de lumière est, comme on nous l'avait dit, assez oppressante. La température ambiante est de 168.9 degrés Celsius, le ciel est noir… ou violet… les deux. Les orages sont continus, la pluie est retenue par la strato-couche solide de particules stagnantes en lévitation au dessus de la surface, mais elle y pénètre par endroits, ce qui donne de drôles de cascades de liquide mauve-verdâtre tombant du « ciel », mais qui, bien entendu, s'évapore bien avant de toucher le sol. On nous a pas mal parlé de la « planète bleue » d'où on est originaires. On nous a déjà envoyé sur des mondes pas reluisants. Mais me dire que mes ancêtres ont vécu sur cette espèce de poubelle à la dérive, ça fiche une sacrée angoisse. Enfin, voilà ce que j'appellerais sans hyperbole un « monde-cimetière ». Nous sommes ici, mon équipe et moi, à la recherche d'un Centre Technique du Directoire de la Fédération Terrienne, qui à été victime de l'effondrement de la planète. Nous avons survolé hier la faille dans laquelle nous supposons qu'il ait été aspiré. D'après les relevés que… merci, Bishop… qu'on vient de me donner, ledit ravin à une largeur variable dont la fourchette est de onze à trente deux kilomètres sur une longueur de neuf cent soixante seize – toujours en kilomètres – et profond de cent dix huit kilomètres sur la majorité de sa longueur totale. Ça nous laisse un peu de suspens quant à l'exploration. D'autant plus qu'on ne sait pas s'il n'a pas été tout simplement réduit en poussière pendant l'affaissement. Nous avons établi la base aujourd'hui a -01:06, à quelques minutes du gouffre. Il n'y a autour de nous pour ainsi dire qu'une vaste et plane terre rougeâtre qui s'étends de nos pieds à tous les horizons, sans trace aucune d'une quelconque civilisation. C'est dommage, j'aurai bien pris le temps de visiter deux ou trois vestiges. Il paraît qu'à Néo Paris, on peut encore voir la majorité du Doran Routhe Building et du LPU Central Business District. Je ramènerais quelques holo-clichés. Bon allez, fini pour aujourd'hui.

Mac Callaghan se leva et fit craquer ses articulations avant d'éteindre l'unité de vidéoconférence de bord. L'engin se remit à crépiter frénétiquement en refusant d'obtempérer. L'écran semblait à nouveau pris de convulsions oscillatoires. Le Lieutenant perdit patience et martelait désormais l'interrupteur d'alimentation. La lumière de l'unité de bord se figea instantanément en reflétant la silhouette de quelqu'un se tenant immobile dans le dos du soldat. Ash se retourna :

- Oui ?

Personne. Callaghan haussa un sourcil et vérifia l'écran. Il était désormais éteint. Il n'avait pourtant pas rêvé… si ? Une odeur de café… Jackson se saisit de sa tasse pour en humer le contenu. Il y avait suffisamment de marc là-dedans pour y lire l'avenir. L'air absent, il sortit de la pièce pour rejoindre son équipe. De la poche de son treillis il extirpa une troupe. L'épais cigare du combattant du Dominion. Farfouillant sa veste à la recherche de son Zippo d'argent, il bouscula Bishop...


Cilquez ici pour lire la suite de l'histoire !

2 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site StarCraft II : 20.575.973 visites.
© Copyright 1998-2022 JudgeHype SPRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.